• Accueil
  • Vivre à Milhaud
  • Espaces naturels

Interdiction de l'écobuage - cadre COVID-19

Interdiction de l’écobuage – cadre COVID-19 Message de la Gendarmerie du Gard


Par Arreté préfectoral n°2020-03-0028 du 20 mars 2020,

le brûlage de végétaux sur pied ou coupés est interdit jusqu’au 15 avril 2020.


Il s’agit de prévenir tout risque d’incendie et surtout de préserver les capacités de manœuvre du SDIS afin que les pompiers puissent répondre à l’urgence de la crise sanitaire dans les meilleures conditions.
Par dérogation, seuls les agriculteurs sont autorisés à incinérer les végétaux coupés en prenant toutes les précautions utiles et uniquement dans le cadre de leur activité professionnelle.
=> Merci d’y prendre attention, de prévenir vos connaissances qui n’auraient pas cette information et seraient susceptibles de faire de l’écobuage.
Nous sommes et serons vigilants sur ce point qui a généré, ce jour, quelques interventions de nos effectifs.
Et toujours dans le cadre du confinement lié au COVID-19 : globalement la mesure est assez bien respectée mais nous rencontrons parfois des jeunes (sur leurs lieux de rencontre habituels) ou moins jeunes (sur certains marchés) qui ne semblent pas avoir compris l’importance des enjeux, ainsi que des sportifs qui partent, en solo ou à plusieurs, sur de longues distances.
=> RESTEZ CHEZ VOUS et si vous devez prendre l’air, vous dégourdir les jambes, courir : c’est à proximité de votre domicile.
Merci !

PLU ET GARRIGUE

garrigue

La garrigue est le bien de tous....

Site naturel protégé, elle ne peut admettre d'habitat. Nos projets de valorisation favoriseront la présence humaine nécessaire à sa sauvegarde et à sa surveillance mais sans augmenter la pression urbaine. Des poches de tolérance vont subsister pour les constructions antérieures aux années 2000 mais rien ne sera accepté au-delà de la saignée de l'autoroute. Ce que nous savons de l'impact humain sur l'environnement (atteintes à la biodiversité, risques d'incendie, pollution des nappes d'eau), ne permet plus une vie de « Robinson Crusoé des garrigues ». Cette intransigeance est le prix à payer pour assurer la transmission aux générations suivantes de notre patrimoine naturel.

Lire la suite

En utilisant ce site web, vous nous autorisez à utiliser des cookies.